Pages

  • lundi 16 septembre 2013

    mon parcours

    J’ai connu Maria Jalibert au-dessus d’une salade. Nous nous étions donné rendez-vous pour déjeuner ensemble afin de préparer une rencontre conjointe, où nous devions parler de nos approches respectives du travail d’illustrateur. Je ne me souviens plus très bien de ce que nous nous sommes dit mais, en un clin d’œil, j’étais déjà éperdu d’admiration : Maria, par je ne sais quelle magie, parvenait à bouffer sa laitue sans mettre de la vinaigrette partout.