La devinette du moment

mercredi 22 juin 2016

Devinette de l’été 2016

Eh ! Ce n’est pas si sûr !

Lisez donc mon roman « Je suis l’aîné et je ne peux compter sur personne » (édité chez OSKAR) et vous verrez qu’une certaine petite souris a des talents insoupçonnés.

.

Voici les ingrédients de cette histoire. On y trouve :

- Trois enfants (Aurélien, Bérénice et Corentin) de 11 ans, 7 ans 1/2 et 3 ans, ébranlés par la mort de leur mère (les parents ont divorcé deux ans plus tôt et le père est parti travailler en Afrique, coupant les ponts avec sa famille).
- Une grand-mère excentrique, Tatiana (elle refuse qu’on l’appelle "mamie" parce qu’elle trouve que ça fait "vieillarde") qui n’hésite pas à accueillir chez elle ses trois petits-enfants. Mais elle est tellement généreuse qu’elle passe ses journées à aller aider les gens du quartier en difficulté, oubliant de récupérer les petits à la garderie, de rentrer à temps pour préparer les repas, de faire la lessive, etc., bref, de gérer le quotidien d’une famille.
- Une petite souris magique (qui annonce elle-même qu’elle s’appelle Cardamine). Elle est capable :

* d’entrer et sortir de sa cage à sa guise pour mener sa vie.

* d’écrire aux enfants de mystérieux messages avec ses pattes.

* de donner dans ces messages de précieuses instructions pour aider les enfants à se sortir de situations difficiles.

Bizarrement, les messages de cette souris magique exhalent le parfum qu’utilisait la maman. La petite bête serait-elle envoyée par celle-ci, depuis l’au-delà, pour soutenir les enfants désemparés ?

-  Un ami de la grand-mère, Léon, qui est aussi amoureux d’elle. Il lui apporte des bouquets, et aussi des poèmes d’amour glissés dans de jolies enveloppes. Il est solide, attentif et bienveillant à l’égard des enfants.

-  Un assortiment de "paumés", bons ou mauvais, qui viennent pimenter et parfois même menacer la vie quotidienne de Tatiana… et donc celle d’Aurélien, Bérénice et Corentin.

Autres articles