Présentation de mon métier d’écrivain

dimanche 1er juillet 2012

Principe :

Présenter et expliquer mon métier d’écrivain.

Public :

Scolaires

Où ? Quand ?

Dans les écoles, les bibliothèques, les médiathèques. En France ou à l’étranger. De septembre à juin.

Durée :

Modulable selon l’âge, la demande et le nombre de classes. En général, je rencontre quatre classes dans une journée pour une durée variant d’1h à 1h ½ par classe. Selon la durée de l’intervention et la motivation des protagonistes, nous pouvons inventer (ou commencer à inventer) une histoire ensemble. J’organise également des ateliers d’écriture sur deux à quatre jours.

Intérêt de cette animation :

Lorsque je me rends dans les classes, j’explique aux enfants quel est mon travail (en citant les bonheurs et les difficultés). Je présente, à l’aide de nombreux documents, chaque étape d’un livre. Je développe le travail avec l’éditeur et l’illustrateur (avec des mots simples et des petites saynètes que je fais jouer aux enfants pour qu’ils le visualisent). C’est une activité que je pratique depuis fort longtemps et qui, je le remarque, a souvent un effet bénéfique sur les enfants et leur envie ultérieure d’écrire. Comme je suis également conteuse, il m’arrive de conter dans les classes ou encore de faire participer les enfants à des pièces de théâtre à partir de mes livres que nous "improvisons" ensemble. Mon objectif : Provoquer si possible chez chaque enfant le goût d’écrire. Lui donner confiance en lui et le rassurer sur ses compétences. Qu’il se dise au final : "Moi aussi je suis capable d’inventer, de construire et d’écrire une histoire !".

Au préalable :

Avant ma venue, il est recommandé que les enfants aient lu (ou entendu pour ceux qui ne lisent pas) au moins une de mes histoires. Il y a le choix puisque j’ai écrit plus de 180 histoires (de la maternelle au début collège). Ma bibliographie est visible sur internet.

Tarifs :

J’applique le Tarif de la Charte des Auteurs (frais de déplacement et d’hébergement en supplément) : 414 euros bruts pour une journée. 250 euros bruts pour une demi-journée.

Autres articles