Livre par livre

lundi 11 octobre 2010

On n’aime pas les chats

Illustrations de Géraldine Alibeu

Éditions Sarbacane

"On n’aime pas les chats" est un album auquel je suis particulièrement attaché. Je trouve d’abord remarquable le travail de Géraldine Alibeu, qui a illustré l’histoire de façon à la fois si belle et si fine, si fidèle à l’esprit du texte, mais sans redondance aucune, sans souligner, mais en suggérant, d’une autre façon, ce qui apparaît en filigrane. Ensuite, c’est un album qui fait confiance au lecteur, qui compte sur lui pour qu’il ne se trompe et relève, bien sûr, l’ironie, essentielle dans ce texte. J’ai choisi en effet d’utiliser ce moyen que Montesquieu avait adopté dans le chapitre "De l’esclavage des nègres" de l’Esprit des Lois afin de montrer toute la bêtise autant que la folie de l’intolérance. Et j’ai été d’autant plus touché qu’Amnesty International ait retenu, à deux reprises, cet album dans son catalogue.

Autres articles