Bibliographie

dimanche 6 avril 2014

La Chèvre de Monsieur Seguin

Résumé :

L’histoire de La chèvre de Monsieur Seguin revisitée par l’illustrateur Jean-Luc Buquet et ses monotypes de toute beauté, couleur terre et ocre, verte comme l’herbe de la lande, gris comme la menace et l’inquiétude de Monsieur Seguin (personnage juste esquissé en ombre et demi-teinte), violette comme le ciel du soir qui tombe, et noire comme la peur et la férocité du loup.

Analyse :

Un album magnifique. Le dessin est brossé et esquissé avec beaucoup de délicatesse, il sert le texte avec beaucoup de réalisme et d’expressivité dans de belles doubles pages où le texte s’intègre parfaitement. Le choix de la typographie, avec différentes tailles et couleurs de caractère donne le rythme au texte de Daudet. La découpe du texte est particulièrement bien faite et se marie à merveille avec les illustrations de Buquet qui nous fait redécouvrir l’histoire avec toutes les senteurs et l’authenticité de la Provence de Daudet et toutes les émotions qui vont accompagner le triste destin de la petite Blanquette. A avoir absolument. Mediathèque de Gif dur Yvette

Télérama La Chèvre de Monsieur Seguin (N°3177 du 1er décembre 2010)

« Ah ! Qu’elle était jolie la petite chèvre de M. Seguin », et d’autant plus ici, dans cet album hors du commun, raffiné jusque dans la mise en scène du texte. Jean-Luc Buquet réinvente avec force la Provence de Daudet, en exprime la simplicité mais aussi la sauvagerie. Loin des gentils clichés colorés, il travaille sur les ocres, les verts, les bruns, les noirs. La fable prend alors une dimension nouvelle, âpre, formidablement énergique, aspire l’attention, interroge l’esprit et le regard. Nul doute que cette version restera dans les annales. Michel Abescat.

A lire aussi : http://www.livralire.org/choixdulun...

https://lemondedetran.wordpress.com...

Autres articles