Bloc de notes

  • samedi 18 janvier 2014

    Mon roman "La légende de Taita Osongo" offert par le Ministère d’éducation d’Argentine à près de 17 000 écoles

    Le Ministère d’Education de l’Argentine vient d’offrir 16 892 exemplaires de mon roman "La légende de Taïta Osongo" aux écoles publiques du pays. Déjà publié en français, en espagnol (Mexique, Cuba, Argentine) et en portugais (Brésil) c’est un roman sur l’esclavage à l’écriture aussi soignée que les bases historiques. Choisi par Banco del Libro comme l’un de meilleurs livres pour la jeunesse d’Amérique Latine.

  • vendredi 7 octobre 2011

    Petit lecteur deviendra grand

    Ceci aurait pu se passer ailleurs, mais je l’ai vu et entendu à Paris, rue de Ménilmontant. Un homme et une fillette d’environ 4 ans, vraisemblablement sa fille, passent devant une librairie. « On prend un livre pour moi ? », fait la petite et le père, extralucide, lui répond : « D’abord il faut apprendre à lire ». Voilà comment on tue le lecteur dans l’œuf. Le père extralucide n’imagine même pas qu’il y a des livres d’images, des livres à être écoutés par l’enfant ne sachant pas encore lire, lesquels lui (...)
  • jeudi 6 octobre 2011

    Franz Liszt m’a prêté son nom

    Le monde célèbre cette année le bicentenaire du génial compositeur et pianiste hongrois Franz Liszt liszt en 1824 (Raiding, 22/10/1811 - Bayreuth, 31/7/1886). Je devais avoir 16 ans lorsque j’ai découvert ce grand romantique, singulier à cause de sa musique mais aussi pour sa vie mouvementé. C’est justement par à un excellent biopic hongrois (dont le deuxième volet n’a jamais été montré à Cuba) que j’ai fait sa connaissance. J’ai été fasciné au point de traquer tout concert, disque ou émission radio (...)