MES LIVRES

mardi 24 juin 2014

El secreto del colmillo dorado (Le secret du croc doré)

El secreto del colmillo dorado (Le secret du croc doré) est en fait la nouvelle version de mon premier roman, publié en 1983. Pour fêter les 30 ans de mon entrée officielle en littérature, j’ai voulu corriger les nombreuses erreurs de jeunesse d’un polar qui, malgré tout, reçut un formidable accueil du public. A l’époque rares étaient les romans pour la jeunesse à Cuba et encore plus rares étaient ceux que la prêche idéologique n’alourdissait pas trop. En plus, les héros étaient contemporains et cela se passait dans un cadre naturelle et socio-économique parfaitement reconnaissable.

La trame policière était dans cette version originale lesté par des références d’époque et, malgré tout, quelques lourdeurs idéologiques qui finissaient par affaiblir la vraisemblance et la solidité de l’histoire. Tout ça a été évincé pour la nouvelle mouture, publié en Colombie fin 2013.

Robin est toujours le héros et il a toujours son très futé perroquet sur l’épaule, mais Yauri (le fort en thème) est désormais une fille. Avec la très énergique Dina elles font le poids face aux trois garçons : le déjà nommé Robin, Hector le chef et Migue, le farceur. Les autres personnages ont peu changé : le capitaine Ochoa est toujours un grand limier et son lieutenant Montaña est toujours aussi baraqué que sympathique. Côté méchants, il y a toujours le redoutable "Homme du croc", le très malin Sierra Delpico et les deux crétins de service.

L’histoire se passe à Cuba, tout d’abord dans l’île de la Jeunesse (la deuxième des îles qui composent l’archipel cubain) puis dans une ville que je ne nomme pas, mais qui emprunte pas mal de traits à Santiago de Cuba et à ma ville quasi natal de Santa Clara.

Ça vous semble toujours stéréotypé ? Pas tant que cela (essayez de résumer un petit polar pour les 11-12 ans en quelques lignes !), je suis sur que l’écriture ne manque pas de tenu, que l’histoire est bien ficelé et que les personnages sont attachants. C’est en tout cas ce que pensent de nombreux lecteurs... de la première et de la dernière version.

Autres articles