blog

dimanche 27 avril 2014

Salon du livre

Le salon du livre de Villefranche de Rouergue, organisé par l’association Livre franche, c’est top ! et c’était le week-end dernier. Je suis allée dans des classes. des vraies classes avec des élèves, des chaises, des casiers, des tableaux et des récrés.

Tout d’abord j’étais logée dans un lieu charmant même sous la pluie. "La closeraie" quai Alphonse Poult. Il faut que je me renseigne sur cet Alphonse

J’ai beaucoup parlé ( j’ai pas l’habitude) , beaucoup rigolé ( y’avait des collègues) , mangé, conduit, signé des tas de livres, pris des photos, je me suis trempé les pieds aussi… bref, c’était bien, court, intense et fatiguant.

Alors ici je vous propose un petit condensé des travaux des écoles que j’ai visitées.

J’ai rencontré les sympathiques élèves de Melle Brion, Elisa m’ont-ils dit le samedi. Ils étaient nombreux à venir me voir en dédicace *_* Puis l’école de Morlhon m’a accueillie dans la classe de Mme Pourcel, les CP CE1 ont réalisé des choses que j’espère bientôt recevoir en photo ! ( pas eu le temps de les prendre moi-même… Mme Pourcel si vous passez par là ceci est un appel (- : )

Voici une belle pièce de la grande collection de Petits Sapins Bleus de l’école publique de la Rouquette que j’ai vue l’après-midi :

Les élèves avaient imaginé la fin de l’histoire, tapé leur texte, illustré leur proposition, bref, c’était très inventif, parfois proche de la vraie fin du livre, intéressant et chouette de voir son travail réinterprété. Il y avait de la tronçonneuse et du cadeaux clinquant, du bleu, du vert et du blanc ! Malheureusement je ne peux pas tout mettre ici, mais ils ont assuré les Cp CE1. Voici quelques extraits choisis :

***Merci aux élèves de la Rouquette qui sont passés me voir samedi.***

Il a eu aussi les petits CM Grande section de l’école maternelle de Vailhourles : Ma classe de A à Z, maintenant c’est leur domaine ! Je vous montre ?

Et depuis mon passage ils maitrisent aussi Monsieur Pervenche ! voici leur travail : (*et non, il n’y a pas tout le monde, ça ne rentrait pas*)

Et la création, c’est salissant : Et puis il y a eu les fous rire : j’ai eu la chance de rencontrer des auteurs, exposants, intervenants, bénévoles aux pieds gelés qui gardaient le sourire.

Autres articles