Rencontres

mardi 13 janvier 2015

Ateliers comptines

Ateliers comptines : 3 ateliers pour jouer avec la sonorité des mots, travailler la mémoire, évoquer les couleurs, développer la motricité fine, compter jusqu’à cinq, évoquer les saisons, les jours de la semaine, mettre en place des rituels pour aider à l’installation du sommeil, évoquer ce qui fait peur, le schéma corporel, stimuler l’imaginaire. A partir de deux ans et demi/trois ans.

Au mois de décembre, Atelier n°1 dans les crèches : s’ouvrir à l’imaginaire, évoquer ses peurs, jeux de doigts, mémorisation : PETIT HERISSON A PEUR DU NOIR/LE TRAMPOLINE DE CHLOE

  • Petit hérisson a peur du noir : histoire d’un petit hérisson qui a peur du noir, racontée avec marionnettes, des bruitages à la guitare, élément de décor (la chambre du hérisson et le ciel étoilé). Histoire suivie d’un atelier pâte à sel : réalisation d’un petit hérisson par les enfants.
  • Intervention crèche des Lutins à Marly le Roi :

Réalisation du petit hérisson

Hérissons réalisés par les enfants. Après une semaine de séchage, ils les emmèneront chez eux.

  • Le trampoline de Chloé : présentation de la comptine et mise en scène par les enfants avec des marionnettes araignées/nuages à enfiler sur les mains.

Au mois de février, Atelier n°2 dans les crèches : évoquer les couleurs, développer la motricité fine, compter jusqu’à cinq, stimuler l’imaginaire, rituel pour favoriser le sommeil, trier : J’AI CINQ DOIGTS/LES BONHOMMES COULEURS/ CHANSON "J’AI PERDU" ACCOMPAGNEE A LA GUITARE

J’AI CINQ DOIGTS : présentation de la comptine avec de la peinture puis les enfants mettent en scène la comptine avec des cylindres en cartons ondulés colorés. Ils récitent la comptine avec les doigts qu’ils insèrent au fur et à mesure dans chaque cylindre.

J’AI CINQ DOIGTS Texte et musique : M. Valant

1, 2, 3, 4, 5, J’ai cinq doigts

Tous coquins, Tralalala

Petit 1 se roule dans l’herbe

Petit 2 tombe dans l’eau

Petit 3 rougit au soleil

Petit 4 mange du chocolat

Tandis que Petit 5 fait de la peinture

Il s’en met partout le petit voyou !

Et quand je leur fais des bisous

Moi je m’en mets partout que voulez voulez-vous

Alors je les emmène au bain

Mes cinq petits coquins.

Explications  : Comptine à chanter pour apprendre à compter jusqu’à cinq et jouer avec les couleurs. Préparer une petite palette de peinture avec du vert, du bleu, du rouge, du marron et un petit récipient avec de l’eau.

J’AI CINQ DOIGTS

1, 2, 3, 4, 5 (déplier les doigts lentement)

J’ai cinq doigts, tous coquins, tralalala

Petit 1 se roule dans l’herbe (montrer le pouce et le tremper dans la peinture verte)

Petit 2 tombe dans l’eau (montrer l’index et le tremper dans la peinture bleue)

Petit 3 rougit au soleil (montrer le majeur et le tremper dans la peinture rouge)

Petit 4 mange du chocolat (montrer l’annulaire et le tremper dans la peinture marron)

Tandis que Petit 5 fait de la peinture (montrer l’auriculaire et le tremper successivement dans toutes les peintures)

Il s’en met partout Le petit voyou !

Et quand je leur fais des bisous (poser le bout des doigts de la main droite sur ceux de la main gauche les uns après les autres pour mimer les bisous)

Moi je m’en mets partout, que voulez voulez-vous

Alors je les emmène au bain

Mes cinq petits coquins. (plonger les doigts dans l’eau en les frottant pour les nettoyer)

LES BONHOMMES COULEURS : présentation de la comptine. Les bonhommes sont tous cachés derrière la galette (sauf petit rose qui est déjà au fond de son lit). Je les sors successivement en suivant le déroulement de l’histoire pour les insérer dans le petit lit (cousu sur la galette) qui leur correspond.

Puis à leur tour les enfants mettent en scène la comptine avec les bonhommes et les galettes, je leur propose d’imaginer un autre scénario.

Après les ateliers, petit moment musical associé à un jeu de tri, toujours sur le thème des couleurs. Je leur chante ma chanson "J’ai perdu", puis les enfants forment un cercle et jouent à trier les chaussettes par paires (motifs, couleurs)

J’AI PERDU : paroles et musique, Mireille Valant

J’ai perdu mes chaussettes

Elles sont parties peut-être

Se promener dans la rue

Elles ne m’ont pas attendues

Et j’ai les pieds tous nus !

J’ai perdu ma chemise

Elle est restée peut-être

Sur un pont de Venise

Je suis sans dessous-dessus

Et j’ai le dos tout nu !

Où est ma salopette ?

Elle est partie peut être

Au petit bal musette

Qu’on entend dans la rue

Et j’ai les gambettes toutes nues !

J’ai perdu ma casquette

Ma casquette coquette

Elle somnole peut être

Sur un bateau au fil de l’eau

Et j’ai la tête nue !

Saperlipopette, à présent j’ai froid,

Je veux ma casquette et ma salopette

Saperlipopette gla gla gla gla gla

Où est ma chemise, où sont mes chaussettes ?

Finalement les voilà, ils se cachaient par là

Par ici et là et là, Tralalalala

Ma chemise dans la remise, ma casquette dans ma brouette

Mes chaussettes étaient sous ma couette, ma salopette la voilà !

Hourra !

Maintenant, croyez moi, je n’sèmerai plus mes affaires

Je n’veux pas finir tout nu comme un p’tit verre de terre

Mais dites moi, au fait, où se cachent mes lunettes ?

A la crèche Fontenelle de Marly le Roi, ce matin, nous avons réalisé un petit poulailler avec les enfants...

De Mars à Mai : ATELIER n°3 dans les crèches : Evoquer les saisons, nommer les différentes parties du visage, créer une représentation mentale du visage à partir d’éléments naturels. Chanter, jouer avec les sons, motricité fine.

Le bonhomme quatre-saisons  : Je raconte l’histoire aux enfants. Nous évoquons les saisons. Puis mise en scène de l’histoire par les enfants à partir d’une planchette, de fleurs en tissus, de marrons, un coquillage, un petit bout de bois pour reproduire le visage du bonhomme. Ce matin, intervention à la crèche des Lutins de Marly le Roi.

"En allant me promener, j’ai cueilli des fleurs des champs, elles sentaient bon le printemps.Maman les a fait sécher. Il fait beau, voici l’été aux journées ensoleillées. J’ai trouvé un coquillage en barbotant sur la plage. C’est l’automne. Je frissonne. Je dois sortir mon blouson. Sous les feuilles qui tourbillonnent, je ramasse des marrons. Tout à coup l’hiver est là. Je n’aperçois pas grand chose, juste un petit bout de bois sous la neige qui se dépose. Aujourd’hui il pleut si fort, je n’irai pas jouer dehors Alors je vais fabriquer un Bonhomme Quatre Saisons avec ce que j’ai trouvé..."

JPEG

Deux marrons pour faire les yeux. Quelques fleurs pour les cheveux. Au milieu de son visage, je mets mon beau coquillage. Et la bouche pourquoi pas, ce sera mon bout de bois !

Le concert des animaux : présentation de la comptine que nous chantons plusieurs fois avec les enfants afin qu’ils la mémorisent. J’utilise des marionnettes à doigts : papa renard joue de la guitare, maman poisson de l’accordéon et mamie souris de la batterie. Puis mise en scène de la comptine par les enfants avec de petits instruments de musique (ukulélé, petit accordéon, bongos). Comptine suivie d’un atelier : décorer la batterie de Mamie Souris avec des playmaïs. Avant de se quitter nous chantons une dernière fois la comptine et chacun utilise la petite batterie qu’il vient de réaliser.

Autres articles