Bibliographie

vendredi 19 septembre 2014

Bon Zigue et Clotaire

Roman jeunesse, collection "En voiture Simone !", Thierry Magnier, 2014. 151 pages. Illustration de couverture Niark 1.

Après plusieurs romans ados aux thèmes pas toujours faciles, j’avais besoin d’un peu de légèreté et d’un retour à l’enfance. C’est ainsi que j’ai imaginé cette histoire autour d’un chien qui parle, inspirée en partie sans doute par mon immense désir (resté inassouvi) d’avoir moi-même un chien quand j’étais enfant. Enfant unique comme mon héros, je m’étais inventé comme lui un chien imaginaire, mais moi, je n’ai jamais eu la chance de rencontrer ensuite un vieux clébard parlant l’argot. Et le souvenir de mes lectures des Pieds Nickelés, que j’adorais, n’est certainement pas étranger à l’intrigue qui se noue ensuite autour de la bande de truands chez qui Bon Zigue va entraîner Clotaire.

Résumé Clotaire est un enfant solitaire dont le seul ami est un chien imaginaire. Pour le ramener à la réalité, ses parents lui permettent d’adopter un chien à la SPA. Mais Bon Zigue ne ressemble guère au compagnon idéal qu’avait inventé Clotaire : pour commencer, il parle, et dans un argot vieilli que Clotaire ne comprend pas toujours ! Ensuite, il n’est pas tout jeune, et il a des fréquentations assez peu recommandables. A sa suite, Clotaire va être entraîné dans une aventure qui pourrait mal tourner pour lui.


- Prix du pays boulageois 2015
- Prix Nord Isère Jeunes lecteurs CM2-6ème 2016
- Prix Goya découverte CM1-CM2 2016

Voir la revue de presse

Autres articles