Blog

mercredi 10 juin 2015

Ca sent l’écurie...

Samedi j’étais à la médiathèque de Fontenay-sous-Bois. La charmante équipe qui m’avait déjà accueillie pour des rencontres avec les classes avait organisé une petite séance tout public. Las, le grand soleil ,combiné à Roland Garros, était un redoutable concurrent et très peu de monde s’est déplacé. Mais peu importe, on s’est mis dans le petit patio, à l’ombre d’un arbre et on a papoté gentiment de mes livres.
Parmi cette audience restreinte, il y avait tout de même un ado, et quel ado : un élève de l’école de danse de l’Opéra, en train de lire, avec plaisir semble-t-il, Les ailes de la Sylphide. Je pense que j’étais la plus impressionnée des deux !

Prochain déplacement : le salon de Boulay, près de Metz, où j’aurai le plaisir de recevoir un prix pour Bon Zigue et Clotaire .

D’ici là, il me reste : un roman à finir, un conte à remanier, sans compter mes fonctions de grand-mère, fort accaparantes. Allez, zou !

2 Messages de forum

  • Ca sent l’écurie... 13 juin 2015 17:22, par Pablo Bari

    Hola Pascualita :

    Me alegra mucho tener buenas noticias tuyas. Cómo están ? Cómo está Jean Pierre ?

    Por mi parte estoy bastante recuperado después de la angustia de mi cumpleaños 60.

    Un gran abrazo de corazón

    Pablo

    • Ca sent l’écurie... 14 juin 2015 07:33, par Pascale Maret

      Ayyy, Pablito, qué alegria tener noticias tuyas. Mi hija mayor esta en Buenos Aires desde hace un mes. Aquí algunos problemas, y nosotros recuperándonos de ser abuelos (una alegría mas que una angustia). Mejor mandame un mail ( tenes que hacer "clic" en el dibujito del sobre allí abajo). También estoy en FB. Un beso bien grande.

Autres articles