Blog

dimanche 30 mars 2014

Je ne suis pas romantique

Si vous avez bien suivi ce blog vous savez que j’ai gagné un an de ciné gratuit dans ma ville. Mercredi soir, je me suis donc sentie obligée d’aller voir un film à l’oeil. Au programme "Her" : les critiques presse et téléspectateurs étaient excellentes, et bien que le sujet a priori ne m’emballât pas, j’ai préféré ça à "Supercondriaque " ou "Fiston". J’avais lu que c’était follement romantique, touchant, brillamment filmé, en plus de nous présenter une vision subtile des dérives de notre société où le lien social "in real life" s’amenuise au profit des connexions virtuelles.

Pour être franche, je me suis totalement ennuyée. La vision de ce monde où chacun se côtoie sans se voir, absorbé qu’il est par son smartphone amélioré, ne m’a pas paru très inventive, pas plus que d’imaginer que l’intelligence artificielle créée par l’homme ne finisse par s’émanciper. Et puis voir pendant deux heures un mec se promener avec son smartphone, jouer avec son smartphone, plaisanter avec son smartphone, tomber amoureux de son smartphone et même baiser avec son smartphone m’a vraiment gonflée. Ce doit être le signe que je ne suis pas du tout romantique… ou le fait que, ne possédant pas de smartphone, je suis incapable d’imaginer la richesse potentielle d’une telle relation amoureuse.
Quant à la fin… j’ai vraiment eu l’impression que le scénariste avait très envie de faire sauter son malheureux héros dans le vide, mais que le producteur y a mis le holà : "Non, mec, c’est déjà assez flippant ton histoire d’amour avec un smartphone, on va plutôt terminer sur un geste de tendresse avec une vraie personne… Avec qui ? Ben, à part le héros, on a… voyons, cinq personnages, alors y a pas trop le choix : sa voisine. Elle est en couple ? Ben tu la fais se séparer un peu avant, comme ça c’est tout bon !"
Bref, le seul truc qui m’a paru intéressant c’est d’apprendre que le pantalon taille haute pour mec allait dans un futur proche faire un come-back irrésistible : attention les jeunes à ne pas prendre de la brioche !

Vivement le retour du pantalon taille haute et l’avénement de l’amour virtuel !


Dans la vraie vie, je suis allée faire un tour à Gardanne, non loin d’Aix-en-Provence, pour y rencontrer trois classes. L’occasion d’échanger autour de plusieurs livres avec des élèves dont certains se sont avérés de grands lecteurs, mais aussi de partager un déjeuner sympathique avec les profs et la documentaliste en profitant du soleil et en évoquant nos lectures, dont "The enchanted april", que je venais de terminer. Nettement plus agréable que de communiquer avec un smartphone, eût-il la voix de Scarlett Johansson !

Photo du film The enchanted april, que j’ai hâte de voir (j’ai commandé le DVD)

Autres articles