Revue de presse

mercredi 16 février 2011

L’encrier maudit

" Les romans fantastiques pour la jeunesse pêchent souvent paradoxalement par le manque d’imagination des auteurs, les mêmes ficelles étant employées. Avec L’ENCRIER MAUDIT, Pascale Maret nous réconcilie avec le genre. Trois collégiens d’aujourd’hui, partis avec leur collège en classe verte dans une vieille demeure vont se retrouver dans une autre dimension. Après avoir lu une curieuse formule écrite sur une feuille de papier, ils vont se retrouver dans le même lieu mais en mars 1961, quand la bâtisse était une pension tenue avec une main de fer par un directeur franchement antipathique. Comment réintégrer l’époque des téléphones portables et des ordinateurs quand on a régressé à une époque où la télévision était en noir et blanc et ne comportait qu’une seule chaîne et surtout, comment aider une jeune fille quasi prisonnière à retrouver la liberté et un trésor familial ? Ce roman permettra de le savoir. Un conseil : quand vos enfants l’auront lu, empruntez-le car cette histoire vous plaira également."

"A l’écoute des livres", émission littéraire diffusée le 04/02 sur Radio Massabielle (Pointe à Pitre)

"Ce roman d’aventure est très bien construit. Les rebondissements en fin de chapitre incitent à continuer la lecture ce qui pose un problème lorsqu’il faut éteindre pour dormir… Il y a de l’aventure et une pointe de fantastique. Le voyage dans le passé permet de confronter deux époques du point de vue des enfants (éducation, racisme, guerre d’Algérie) et c’est intéressant. Il parle aussi de secret de famille, de mensonge, d’amitié. L’ambiance pensionnat est idéale pour prendre des risques et transgresser les interdits. Parfois ça fait un petit peu peur… Avec Lou, on a passé un chouette moment en le lisant ! Ce roman fait partie de la sélection du Prix Dimoitou 2011."

Blog "Livresse", pour lire la critique complète, vous pouvez cliquer ici

" Un roman pour la jeunesse à partir de 9 ans, où il y a du suspens, de l’humour. En effet c’est très drôle de voir ces trois jeunes, vivant aujourd’hui, transportés en 1961 dans un pensionnat, presque une maison de correction. Leur vie est chamboulée, plus de portable, plus de jeux vidéo, les enfants de la pension qui tout en étant de leur âge semblent parler un autre langage, des expressions, des jeux qui n’ont plus cours aujourd’hui. La nourriture est fade et insuffisante, ils n’ont droit qu’à une douche par semaine, les autres jours c’est lavabo commun et eau froide…

Et cerise sur le gâteau, nous sommes au milieu de la guerre d’Algérie, évènement qu’ils connaissent à peine, et Thomas est noir ce qui ne va pas faliciter les relations entre ces jeunes…( en 1961, peu de jeunes gens avaient eu l’occasion de cotoyer de près un homme de couleur).

Mais les beaux yeux d’une jeune fille de leur âge séquestrée par son oncle qui recherche aussi un trésor vont réussir à rassembler ces deux mondes."

"Cher Media", blog de Martine Gallois, pour lire la critique complète,vous pouvez cliquer ici.

"Avec L’encrier maudit, Pascale Maret propose un vrai voyage dans le temps, celui durant lequel les protagonistes sont obligés de se faire à la vie quotidienne de l’époque où ils se trouvent. (...) Quelle opportunité pour eux que de réaliser combien tout ce qu’ils ont est précieux et combien les moqueries générées par leurs différences sont inutiles et les empêchent de créer de belles amitiés. Ils en profiteront également pour s’ouvrir, se révéler un peu plus. (...) Ce roman est plus qu’une aventure, c’est une leçon qui a beaucoup de panache et de style. "

Blog "Entre les pages", pour lire la critique complète,vous pouvez cliquer ici.

"Les ressorts du récit d’aventure sont conviés : la peur, la violence, les rebondissements, la présence de la belle Isabelle prisonnière dans le château et otage du funeste directeur du pensionnat qui veut accaparer la fortune de la pauvre enfant…

En introduisant les thèmes d’amitié et de solidarité, l’auteure donne au récit une saveur particulière car traité avec humour et finesse. De même, les rapports enfants adultes sont évoqués de manière subtile.

Un véritable plaisir de lecture à recommander dès 10 ans."

Blog "Parolimage", pour lire la critique complète, vous pouvez cliquer ici.

"L’auteur propose une épopée fantastique dont les jeunes héros se différencient tant par leurs caractères que par leurs origines.. Braves et déterminés, ils affrontent les épreuves avec une belle humanité et vont parfois même jusqu’à faire rire, car avec trois gaillards comme eux, l’aventure est aussi parsemée d’humour.
Ce voyage dans le temps c’est aussi l’occasion de sensibiliser le jeune public sur deux époques et sur des thèmes forts comme l’éducation, les conflits de guerre et la discrimination. Des thèmes délicats que l’auteur aborde avec justesse. La confrontation entre le passé et le présent est marquée par une prise de conscience mais aussi par la remise en question de certains acquis. Les trois copains sont donc invités à porter un regard neuf sur eux-même mais aussi sur le monde qui les entoure."

Blog Book’in sofa (voir la critique complète ici)

"Les trois héros aux tempéraments différents vont devenir amis grâce à cette aventure. L’aspect fantastique d’une autre dimension côtoie la réalité quotidienne en 1961 – pas de téléphone portable ni de jeux vidéo, une douche par semaine, des expressions d’un autre temps... L’aspect historique tient une place non moins importante : nous sommes en pleine guerre d’Algérie. Education, racisme, secrets de famille, mensonge, amitié, sont autant de thèmes qui s’imbriquent ingénieusement dans ce roman bien construit, sans oublier l’humour toujours présent". (Jocelyne)

Le Club lecture de la Médiathèque Jacques Demy, à Nantes

"Avec une plume facile et simple mais pas simpliste, Pascale Maret nous conte une histoire d’aventure, de voyage dans le temps et de recherche de trésor absolument magnifique. Non seulement nous évoluons dans une époque totalement différente qui met les enfants du XXIème siècle dans des situations où ils vont devoir se remettre en question par rapport à leurs acquis mais il va aussi y avoir une évolution dans leur relation. L’histoire que nous raconte Pascale Maret est très bien organisée et je ne me suis pas ennuyée un seul instant.

Je me suis vraiment laissée prendre au jeu et je recommande vivement cet ouvrage pour les enfants à partir de 10 ans."

Blog "Boulimie livresque", pour lire la critique complète, vous pouvez cliquer ici

Autres articles