Une année avec Nelly Martyl, la "fée de Verdun"

vendredi 19 février 2016

Pourquoi le surnom "La Fée de Verdun" ?

15 janvier 2016 Nelly Martyl, après s’être engagée à la Croix-Rouge au début de la Grande Guerre, a été à Verdun en 1916, où son courage a été reconnu aussi bien par les poilus que par les gradés. Avant les combats, elle donnait du courage aux soldats par ses récitals et, après les combats, elle soignait les blessés.

C’est le général Passaga, chef de la division "La Gauloise", qui a surnommé Nelly "La Fée de l’armée de Verdun". La mention est inscrite au bas d’un exemplaire du journal L’Illustration, que le général a envoyé à Nelly.

Autres articles