Une année avec Nelly Martyl, la "fée de Verdun"

mardi 10 mai 2016

Rencontre avec un archéologue du son

10 mai 2016 Je viens d’écrire un article pour le Journal du CNRS sur la numérisation des enregistrements du procès de Nelson Mandela. A priori, rien à voir avec Nelly Martyl... Et pourtant !

Le chercheur qui a effectué cette numérisation pour le CNRS s’appelle Henri Chamoux. Je l’ai rencontré dans son laboratoire de Montrouge et il m’a parlé de sa passion : les vieux enregistrements sonores. Henri Chamoux collectionne les phonographes des XIXe et XXe siècles, les disques en cire, les cylindres... Il a même soutenu une thèse sur les enregistrements de la Belle Époque : pile la période de Nelly Martyl ! Malheureusement, Nelly n’ayant pas fait beaucoup de disques, il n’avait rien sur elle. Mais c’était passionnant !

Si vous souhaitez en savoir plus sur ses recherches, voici quelques liens :
- Cliquez ici pour découvrir l’Archéophone, une machine inventée par Henri Chamoux pour numériser les cylindres.
- Cliquez ici pour entendre des voix la Belle Époques.
- Cliquez ici pour découvrir le musée du phonographe.
- Enfin, cliquez ici pour lire l’article que j’ai écrit sur Henri Chamoux.

Autres articles