Bonnes nouvelles

vendredi 16 mai 2014

Quelle chance !

"(...) je trouvais souvent des pièces de monnaie par terre quand je me promenais avec ma tante,

pièces que j’avais volées à la maison et que je laissais tomber habilement pendant que ma tante regardait une vitrine, pour me précipiter ensuite dessus et réclamer le droit d’acheter des bonbons.

Ma tante (...) devait se sentir à l’aise dans le fantastique parce qu’elle n’a jamais trouvé étrange cette répétition trop fréquente et qu’elle partageait avec moi l’excitation de la découverte et quelques bonbons. »

(Julio Cortazar, Le Tour du jour en 80 mondes)

Autres articles