...Mon oeuvre

dimanche 3 octobre 2010

Albert le toubab

Pauvre Albert ! Lui qui menait un vie si tranquille avec son chat Hector, le voici forcé de s’occuper d’une fillette turbulente qui n’a pas sa langue dans sa poche. Et pauvre Memouna, qui doit échanger ses copains de la cité contre la compagnie de ce vieux grincheux ! La cohabitation promet d’être agitée...

Une rencontre explosive !

Autres articles