Pour papoter, bloguer, échanger, c’est ici

lundi 18 mai 2015

La fille qui n’aimait pas les fins... Une si belle aventure !

Ce livre, co-écrit avec Matt7ieu Radenac, collectionne les lauriers et les récompenses.

Comme dit Matthieu : "Et dire qu’on a fait ça comme ça"

Incroyable succès, inattendu, imprévsible...

Au delà du roman et de ses personnages principaux, Maya et Manuelo, ce livre est avant tout, pour moi, une belle histoire de rencontre telle que la vie peut nous en offrir.

Si Matt7ieu n’avait pas pris l’initiative de me contacter par un beau jour du mois de mai 2012 pour me proposer d’écrire ensemble - si ce projet ne te semble pas trop fou ni inenvisageable, disait-il - ce livre n’aurait jamais vu le jour.

Pourtant, j’avais aussitôt pensé lui répondre que oui c’était fou et inenvisageable parce que je ne le connaissais pas et qu’écrire à deux est un exercice difficile…

Mais auparavant, et par pure curiosité je lui ai demandé quel pourrait être le sujet de ce roman que nous écririons ensemble.

Il m’a répondu :

« J’aimerais écrire sur un enfant, fille ou garçon, qui rencontre un souci. En effet ce dernier adore lire mais il est très triste car il a la particularité de ne pas aimer les fins ! Ça serait l’histoire de celui qui n’aimait pas les fins… »

Ma réaction fut la suivante :

Ton idée est tout simplement sublime ! Tellement sublime et émouvante que je pense très franchement que tu n’as pas besoin de moi pour écrire ce texte.

Toutefois, si tu tiens vraiment à ce que nous travaillions ensemble sur ton projet, je suis partante sans hésitation.

Et c’est ainsi que ce livre est né !

Et c’est en cela que la Littérature est grande !

Autres articles