Bibliographie

lundi 30 mai 2011

[1] (crayonné et mise en couleur de la page 12)

Histoires cachées

Attention : dans cet album, il y a 12 pages à ouvrir pour une seconde lecture ! Ce n’est donc pas un défaut de fabrication ...

 
 

Une famille paisible – en apparence – se réunit au complet dans sa maison de campagne, le temps d’un dernier adieu à papi Arnaud. Un jour comme celui-ci est l’occasion de regarder la vérité en face. Mais toutes les vérités sont-elles bonnes à dire ? Entre pieux mensonges, tromperies ou petites dissimulations en tout genre, chacun dévoilera, ou non, son histoire cachée... Car, si un secret de famille, c’est bien, plusieurs c’est mieux !

Coté fabrication : La BD comporte (comme chaque BD classique de 48 pages) trois cahiers = trois grandes feuilles qui sont pliées 3 fois avant d’être coupées. Pour obtenir nos pages cachées, j’ai demandé de ne pas couper les cahiers à droite (mais bien en haut et en bas). De cette façon on obtient deux double-pages fermées par cahier. Donc six double-pages fermées pour toute la BD. Pour composer mon histoire, je m’en suis simplement tenue aux indications du fabricant qui m’a indiqué que ce seraient donc les pages 10/11, 14/15, 26/27, 30/31, 42/43 et 46/47 qui resteraient non-massicotées.

Le coût de fabrication de l’album était donc le même que pour un album normal. (Guy Delcourt était content.)

Pour lire les 4 premières pages cliquez !

Hier kann man die 4 ersten Seiten lesen.

 

on en parle sur sceneario.com

 

Histoires cachées
scénario de Brigitte Luciani
dessin de Colonel Moutarde
Delcourt 2009

 
Dans le même esprit :

L’Espace d’un soir

Comédie d’amour

Autres articles