Blog

lundi 27 octobre 2014

Offene Grenzen

Frontières ouvertes (Offene Grenzen en allemand), un projet artistique germano-français.

L’idée du projet était qu’un échange se fasse entre des artistes allemands et des artistes français des villes jumelées de Tinténiac en Bretagne et de Bersenbrück en Allemagne afin de travailler et d’exposer ensemble.

C’est en février dernier que cinq artistes allemands de la région d’Osnabrück ont séjourné en Bretagne sur l’invitation de l’association "L’art aux champs" et ont exposé leur oeuvres en tant qu’invités d’honneur au premier Salon des Arts à Combourg. Ils y ont rencontré les artistes français présents au salon et choisi ceux et celles avec qui ils pourraient travailler sur le sujet "Frontières Ouvertes". Les artistes allemands sont également intervenus durant leur séjour dans diverses institutions locales. J’ai moi-même participé à un stage de gravure animé par Paul Wessler. C’est du 11 au 21 octobre que je suis partie avec sept autres artistes français de la "Bretagne Romantique" après avoir été choisi par Jutta Stalfort, historienne et co-organisatrice du projet avec Laurence Cherel, la secrétaire de notre association "l’Art aux champs". Nous avons travaillé avec Jutta sur l’histoire d’un soldat, Conrad Schumann, premier homme à avoir franchi le mur de Berlin. J’ai illustré le texte écrit par Jutta et aussi réalisé quelques autres travaux sur ce thème : une carte de Berlin revisitée, et une boîte lumineuse évoquant une percée dans le mur.

Durant le séjour, je suis également intervenue dans une classe du collège de la Von-Ravensberg-Schule et fait une conférence sur mon travail à l’université du temps libre de Bersenbrück.

Chaque artiste français a donc travaillé avec un artiste allemand au cours du séjour et nous avons exposé, en plus de nos travaux personnels et habituels, le fruit de cette collaboration dans un très beau lieu d’exposition, le moulin Hasemühle à Bersenbrück. Le vernissage a eu lieu le 17 octobre, en présence entre autre de Hans-Gert Pöttering Schirmherr, président du Parlement Européen. L’exposition prendra fin le 16 novembre.

Nous avons été accueillis comme des rois à Bersenbrück et le souvenir de ce séjour et de cette expérience restera très fort. Nous avons eu très peu de temps pour réaliser des travaux sur le thème donné, ce qui était un excellent challenge. Le rythme du séjour a été très intensif et riche en visites et en belles rencontres. J’espère que cette collaboration continuera et donnera naissance à des nouveaux projets.

Pour en savoir plus sur les artistes participants et voir d’autres images : http://www.lartauxchamps.org/

Des sites allemands sur le sujet : http://www.noz.de/lokales/samtgemeinde-bersenbrueck/artikel/515518/vernissage-in-der-hasemuhle-bersenbruck et http://www.offene-grenzen.eu/index.htmlhttp://www.offene-grenzen.eu/index.html

Autres articles