bibliographie

vendredi 8 janvier 2016

Krol le fou

illustration Aurore Callias

illustration Aurore Callias

illustré par Aurore Callias
EAN : 978-2211225717
Mouche, l’école des loisirs, 2016

Sélection Opalivres Romans 1er semestre 2016
Sélection Livralire "Choix du Lundi" avril 2016
Top 4 du SLPJ 1ers Romans /1ères lectures mars 2016
Sélection Partir en livres 2016
Sélectionné par SitECOLES
Sélection Prix Benjamin de la ville de Saint-Benoît 2017
Sélection Prix des Bibliothèques du Séronais 2017
Sélection Pépites SLPJ de Seine-Saint-Denis 2016

L’histoire :

Edgar aime s’asseoir sur un banc après l’école et scruter l’océan.
Là, au moins, il est tranquille.
Un jour, un oiseau se pose près de lui et se met à lui parler.
Ce n’est pas n’importe qui : c’est Krol, un fou 
de Bassan.
Krol aussi aime le calme, et rester à l’écart de son clan.
Or il a un service très important et très spécial 
à demander à Edgar.
Mais rendre service à un fou, est-ce bien raisonnable ?

Pour lire les premières lignes, c’est ici.

illustration Aurore Callias

Comment l’histoire est née :

C’est lors d’un voyage en Écosse en juin 2014, que je suis tombée en amour avec la petite ville de North Berwick et le rocher de Bass Rock.

J’ai découvert le rocher au moment la période de reproduction des fous de Bassan, il était couvert d’oiseaux. C’était extraordinaire, très hitchcockien... et en même temps, ancré dans un lieu quotidien, une petite ville écossaise assez banale.
Pour les habitants, la présence des oiseaux sur le rocher était aussi familière que nos mouettes marseillaises...

Ici et , quelques images stupéfiantes de plongeons de fous de Bassan...

En observant ces oiseaux qui se jetaient dans l’eau, mon cerveau s’est aussitôt mis à infuser !

L’école primaire de North Berwick était face à la mer et au rocher :

illustration Aurore Callias

Et en me promenant sur la jetée au-dessus du petit port, il y avait ce banc :

J’ai pensé : "Si j’allais à l’école ici, je passerais mes après-midis sur le banc, à rêver aux fous de Bassan. Comme Edgar, je donnerais mon oreille gauche pour plonger avec eux..."

Juste devant le petit musée de la mer, veillait cette sculpture :


Un vrai scrutateur, isn’t it ?

Bref, j’avais tous les ingrédients : le lieu, les personnages.
Krol a fondu à 100km/h dans ma tête.
Edgar a déboulé tout aussi vite.
L’intrigue était déjà là, en filigrane, il suffisait de l’attraper avec mon filet à papillons.

J’ai songé à la nouvelle d’Italo Calvino, La journée d’une scrutateur.
Je me suis souvenue, lorsqu’enfant, ma mère m’avait emmenée voir Jonathan Livingstone le goëland adapté du superbe roman de Richard Bach (je pense que j’ai usé la B.O. chantée par Neil Diamond jusqu’à épuisement sur mon walkman Sony...)
Et puis, qui ne s’est pas senti un jour comme un oiseau banni de son clan...?

© photo de Alan D. Wilson

Très vite s’est dessinée l’histoire d’un petit garçon un peu en marge, car, contrairement aux autres, champions au royaume de la vitesse et du zapping, Edgar est lent. Ou plutôt : il prend son temps. C’est un vrai scrutateur.

illustration Aurore Callias

Mon idée était d’inverser les rôles : c’est le fou qui apprivoise l’enfant et non l’inverse...

J’ai eu une véritable jubilation à me glisser dans la peau de Krol, à virevolter et plonger avec lui, mais aussi à scruter sur le banc avec Edgar...

Et quand j’ai découvert les premières illustrations d’Aurore Callias, pleines d’énergie, de tendresse et d’humour, j’ai virevolté encore plus...
Mille mercis à Hélène Millot pour cette chouette alchimie !

PETITE REVUE DE PRESSE...

"Même ceux qui ne croient pas ou plus au bavardage des oiseaux, tomberont certainement sous le charme de ce récit dynamique aux dialogues savoureux..."
Le point de vue de Livralire

"Un roman merveilleux qui donne des ailes et ouvre les yeux et le coeur !"
L’avis de la librairie jeunesse Les Sandales d’Empedocle

"Les très belles illustrations d’Aurore Callias ajoutent à la tendresse qui se dégage de ce petit roman virevoltant comme un fou de Bassan."
La chronique de Bob et Jean-Michel

"Un texte magnifique sur la relation très forte qui va naître entre ce petit garçon assis sur un banc à scruter le gros rocher de Bass Rock et ce bel oiseau doué de paroles."
Le coup de coeur de À Saute-Livres

"Une belle histoire qui montre que les rêves sont faits pour être réalisés..."
Les enfants à la page

"Émouvant, fin et drôle, avec des illustrations aériennes et délicates tout en légèreté. Un petit bijou !"
Partir en Livre

"Ce texte est très bien écrit, les jeux de mots foisonnent, c’est enlevé, plein d’actions et d’optimisme, c’est intelligent. Je le conseille fortement aux jeunes lecteurs !"
Le blog de Krol

"...aussi fin que de la dentelle du Puy, subtilement délicat, délicieux… C’est léger et profond, sérieux et drôle à la fois."
Krol, coup de coeur de la valse des pages

"Une première lecture agréable, toute en finesse et poésie."
La littérature jeunesse de Malice

illustration Aurore Callias

Autres articles